Créé par la Loi Pacte du 22 mai 2019, le nouveau PER (plan d’épargne retraite) entre en vigueur le 1er octobre 2019.

 

L’objectif du gouvernement est de proposer une enveloppe unique aux règles de fonctionnement harmonisées afin de rendre l’épargne retraite plus attractive.

C’est ainsi que vous pourrez loger dans cette enveloppe : vos PERP (plan d’épargne retraite populaire), vos contrats Madelin (réservés aux travailleurs non salariés), vos PERCO (plan épargne retraite collectif) et autres « article 83 » avec ou sans PERE (régime collectif à adhésion obligatoire à cotisations définies).

Le nouveau PER va ainsi s’articuler autour de trois déclinaisons, une individuelle et deux collectives. On passe ainsi de la logique de produits distincts à celles de compartiments différents au sein d’un même dispositif.

 

Concrètement, le PER présente trois avantages significatifs :

 

  • Une grande fluidité puisque l’épargne est transférable d’un établissement à l’autre.
  • Une grande liberté puisque le retraité peut désormais opter pour une sortie en capital pour deux des trois compartiments.
  • Une grande disponibilité puisque l’épargne accumulée sur les deux premiers compartiments peut être utilisée avant le terme en cas d’acquisition de la résidence principale.

 

L’épargne sera investie systématiquement sur les marchés financiers à travers de la gestion pilotée à horizons, permettant de sécuriser l’investissement au fur et à mesure que le terme approche. Trois modes de gestion seront proposés : prudente, équilibre et dynamique.

La fiscalité demeure attractive avec la déductibilité des cotisations versées dans la limite de 10 % des revenus et dans la limite des plafonds de déductibilité. Les prestations versées à la sortie en rente et / ou en capital seront soumises à l’impôt sur le revenu sauf exceptions.

Bien que les anciennes formules d’épargne retraite soient commercialisées jusqu’au 1er octobre 2020, on peut considérer que les détenteurs de contrats d’ancienne génération ont intérêt à opter pour le nouveau PER avant le 1er janvier 2023, date à laquelle le transfert d’anciens contrats ne sera plus possible.

Il convient toutefois « de laisser le temps au temps » afin d’examiner au mieux les contrats qui commencent à voir le jour et de s’assurer que l’opération présente un réel intérêt selon votre propre situation patrimoniale.

 

Nous restons à votre disposition pour une étude gratuite de votre Plan Epargne Retraite

 

Rappel gratuit